Connaissez-vous le Dicthographe ?

Le Dicthographe est un dictionnaire qui aide à trouver les mots. Ce journal de bord relate sa progression et les prolongements qu'il suscite.

mercredi 11 novembre 2015

Faut-il accorder national-, social- et radical- ?

 La question se pose pour plusieurs termes liés à la politique : social-chauvin, social-chrétien, social-démocrate, social-impérialiste, social-révolutionnaire, social-traitre,...
 S'il s'agissait de socialo- ou socio-, la réponse serait simple, c'est invariable.
 Pour national-, social- et radical-, c'est variable selon les auteurs et les dictionnaires, on trouve par exemple :
_ social-démocrate, sociaux-démocrates, sociale-démocrate, sociales-démocrates
_ social-démocrate, sociaux-démocrates, social-démocrate, social-démocrates
_ social-démocrate, social-démocrates, social-démocrate, social-démocrates
 Par contre, on écrit la social-démocratie, ce qui a valu des débats récents sur la "sociale démocratie" à la française.
 Alors faut-il accorder ? Il me semble que oui s'il s'agit de personnes. Dans les autres cas, l'accord semble rare : une politique social-démocrate,...

 Réponse de l'Académie française :
        Monsieur,
        Social, comme premier terme d'un composé, est d'abord resté invariable : des social-démocrates. Mais ce pluriel est vieilli et il y a tendance à la normalisation. On écrit aujourd'hui des sociaux-démocrates.
        Social-démocratie est un cas à part car il s'agit  d'une transcription de l'allemand Sozial-demokratie.
        Cordialement,
        Patrick Vannier
 L'Office québécois de la langue française formulait un avis similaire en 2002, ce qui rappelle que les évolutions linguistiques sont généralement lentes... surtout pour la féminisation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire