Connaissez-vous le Dicthographe ?

Le Dicthographe est un dictionnaire qui aide à trouver les mots. Ce journal de bord relate sa progression et les prolongements qu'il suscite.

samedi 16 avril 2016

Mieux vaut zapper.

 L'article L. 3511-7-1 du code de la santé publique stipule qu'il est interdit de vapoter dans les établissements scolaires et les établissements destinés à l'accueil, à la formation et à l'hébergement des mineurs, les moyens de transport collectif fermés et les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif. Avec l'inévitable utilisation d'un présent à valeur de futur ou d'incertitude : « Un décret en Conseil d'Etat fixe les conditions d'application du présent article. »
 Autant interdire aux hommes politiques de baragouiner...
 On voit ici l'utilisation hasardeuse d'un mot récent et mal défini. Cette publicité montre que certains l'ont compris : "À vos marques. Prêts. Vapez. Des plaisirs prêts à vaper." La connotation moins familière ou surtout moins péjorative de vaper par rapport à vapoter (et pourquoi pas vapouiller, vapisser, vaputer, vapocher, vapailler...) montre que l'argumentation "c'est moins pire que le tabac" cède le pas à une incitation directe pour les non-fumeurs.
 Les dérivés vont entrainer une inflation de calembours : à toute vapeur, à voile et à vapeur, vapeur et sans reproche. Il faudra distinguer la vape et une vape, une situation louche, suspecte, et utiliser le féminin vapeuse.
 On peut donc reprocher à l'innombrable cohorte de législateurs de s'être conformée à un usage trop récent en ne précisant pas "l'utilisation de la cigarette électronique ou d'un dispositif similaire".
 Cependant pourquoi avoir encore cloné des textes législatifs ? Après les errements consécutifs à cette innovation, pourquoi distinguer fumer et utiliser une cigarette électronique ? Il suffirait d'ajouter dans les textes existants après fumer : du tabac ou d'autres substances.

mercredi 6 avril 2016

Le Dictho U est terminé.

 La lettre U du Dicthographe est terminée.
 Comme précédemment, vous pouvez utiliser le Dicthographe à cette adresse : https://sites.google.com/site/ledictho/ .
 Le Dicthographe est complété par des familles de mots (85 à ce jour) : https://sites.google.com/site/vocabulairealecole/familles-de-mots
et des séries d'homonymes (79 pour l'instant) : https://sites.google.com/site/leshomonymes/ .
 Pour participer et commenter, utilisez votre compte Google.

Doit-on écrire urèthre ou urètre ?

 Le dictionnaire de l'Académie de médecine n'indique que la graphie urèthre, uréthr- (empruntée au bas latin urethra), ce qui évite les confusions graphiques avec uretère, urétér- (j'y ai cependant trouvé un "transurétrale" et un "urètre"), alors que les dictionnaires usuels n'indiquent que urètre, urétr-.
 Le dictionnaire des sciences animales indique parfois les deux graphies. 
 Le CNRTL renvoie à la graphie sans h. 
 Pour ne rien simplifier, le trait d'union apparait parfois pour uréthro- ou urétro-...
 En savoir beaucoup plus : le Dicthographe.